TESTS PHYSIQUES

 

Chaque année, l’ARS Lac St-Louis offre plusieurs tests de condition physique pour les arbitres afin de démontrer leur vitesse et leur endurance. Tous les arbitres sont encouragés à participer et ces tests sont obligatoires pour ceux qui souhaitent avoir accès à des compétitions de plus haut niveau.

 

Test procedure:
L’ARS Lac St-Louis utilise le même test physique d’arbitre que la FSQ, l’ASC et la FIFA. Le test comprend deux sections :

  • Séances répétéés de sprint:
    1. Des portillons de chronométrage électroniques devraient être utilisés pour chronométrer les sprints. Si les portillons de chronométrage ne sont pas disponibles, un préparateur physique devrait chronométrer chaque sprint en utilisant un chronomètre manuel.
    2. Le portillon de départ dit être placé à 0m et le portillon d’arrivée à 40m. La ligne de départ doit être tracée 1,5m avant le portillon de départ.
    3. Les arbitres doivent s’aligner au départ avec leur pied avant touchant la ligne de départ. Une fois que l’organisateur du test signale que les portillons de chronométrage électroniques sont prêts, l’arbitre a le droit de commencer.
    4. Les arbitres devraient recevoir un temps de récupération maximal de 60 secondes entre chacun des 6 sprints de 40 mètres. Pendant leur récupération, les arbitres doivent revenir au départ.
    5. Si un arbitre tombe ou trébuche, il aura un essai supplémentaire (1x40m)
    6. Si un arbitre échoue sur un des six sprints, il aura un essai supplémentaire immédiatement après le sixième sprint. S’il échoue deux essais sur sept, il échoue le test

Voici un exemple pour expliquer le test de sprint:

  • Test d’intervalle (endurance)
    1. Les arbitres doivent effectuer quarante courses de 75m entrecoupées de séquences de marche de 25m (total de 4000m). Le rythme est dicté par un fichier audio et les temps de référence sont définis en fonction de la catégorie de l’arbitre. Si un fichier audio n’est pas disponible, l’instructeur devrait utiliser un chronomètre et un sifflet.
    2. Les arbitres doivent partir d’une position debout. Ils ne doivent pas commencer avant le coup de sifflet. Pour s’assurer que les arbitres ne commencent pas tôt, les organisateurs du test doivent être positionnés à chaque ligne de départ pour contrôler le départ.
    3. À la fin de chaque course, chaque arbitre doit entrer dans la « zone de marche » avant le coup de sifflet. La zone de marche est délimitée par une ligne de 1,5m avant et 1,5m derrière la ligne de 75m.
    4. Si un arbitre ne réussit pas à placer un pied à l’intérieur de la zone de marche avant le sifflet, l’instructeur lui donnera un avertissement verbal. Si un arbitre ne réussit pas à placer un pied à l’intérieur de la zone de marche à avant le sifflet pour une deuxième fois, l’instructeur lui informera qu’il a échoué le test.
    5. Les groupes ne devraient pas comprendre plus de 8 arbitres. Il est possible d’avoir quatre groupes exécutant le test simultanément.
    6. Le test peut être effectué sur une piste d’athlétisme ou sur un terrain (voir les exemples ci-dessous).

Standard du test physique

Test physique fichier auditif

NOUS JOINDRE

Association Régionale du Soccer Lac St-Louis
775, 1ere Avenue
Lachine, Québec
H8S 2S6

Téléphone: (514) 631-5603

Direction